À quoi servent les compléments alimentaires ?

Vitamines en comprimés, antioxydants en gouttes ou acides gras essentiels sous forme de gélules… les compléments alimentaires sont de plus en plus nombreux et ont envahi notre quotidien. Mais qui sont-ils vraiment et surtout, quelle est leur utilité ? Le point sur ces produits.

Les compléments alimentaires, c’est quoi ?

Composés d’extraits d’aliments, de plantes, de nutriments ou encore d’acides gras et autres produits nutritionnels, les compléments alimentaires ont pour rôle de complémenter le régime alimentaire. Une alimentation équilibrée et diversifiée suffit normalement à couvrir tous les besoins de l’organisme. Le cas échéant, ces pilules, gélules, sachets, ampoules ou encore comprimés, peuvent venir combler les carences, par cure. Voire apporter bien-être et confort.

Les compléments en nutriments

Dans le cas où une carence est diagnostiquée, vous aurez naturellement recours aux compléments alimentaires correspondants. Bien que ces produits ne soient pas des médicaments, ils sont recommandés pour combler un manque passager en vitamines (C, A, B…), en minéraux (calcium, magnésium…) ou en oligo-éléments (fer, zinc, iode…).

pot-miel

Les compléments minceur

Ce sont ceux qui se vendent le mieux. Il en existe de différents types, selon les effets recherchés. Gélifiants, draineurs, brûle-graisses… ils peuvent être composés d’extraits de plantes ou de substances extraites de végétaux, sans pour autant être anodins. N’hésitez pas à les soumettre à un avis médical pour vous assurer de leurs bienfaits et privilégiez les compléments alimentaires bio, exempts de pesticides et de produits chimiques.

Les compléments santé

Certains compléments alimentaires revendiquent des effets positifs sur la santé. Ceux composés d’acides gras essentiels se veulent antioxydants. D’autres, savants cocktails de vitamines, de minéraux et d’extraits de plantes, sont destinés à lutter contre la fatigue ou se targuent d’être des antistress naturels. Gardez en tête qu’aucune autorisation de mise sur le marché n’est nécessaire à la commercialisation de ces produits et demandez toujours l’avis d’un médecin avant de vous lancer dans une cure.

En période d’hiver, il est bon de commencer une cure pour éviter les coups de pompe.