S’hydrater correctement

S’hydrater correctement

- dansBien-etre
1099
0
eau hydratation

L’eau, à quoi  ça sert ?

L’eau, c’est la vie. La preuve, elle représente 60% de la composition du corps d’un adulte (soit 42 litres chez un homme de 70kg). Un pourcentage qui atteint 75% chez le nourrisson et qui passe à 50% chez les seniors. L’eau régule la température du corps. Elle élimine les déchets de notre organisme, lubrifie les articulations, régule la tension artérielle, la fonction cardio-vasculaire et cérébrale. Mais pas seulement, elle alimente aussi les tissus musculaires et osseux et assure le transport du gaz carbonique, de l’oxygène, des métabolites, des hormones ou des nutriments… On peut vivre plus d’une semaine sans manger, mais pas plus de quatre jours sans boire. Si vous n’aimez pas le goût de l’eau calcaire du robinet, il suffit d’installer chez vous un adoucisseur d’eau pour supprimer définitivement ce goût.

Combien de litres par jour?

Il est recommandé de boire quotidiennement 2 litres d’eau par jour. Une estimation mathématique, puisque nous en perdons 2 litres à 2,5 litres chaque jour (respiration, pleurs, urines, selles…). Les spécialistes estiment le minimum à 1,5l par jour, mais il faut adapter cette quantité à son âge et à son activité (bébé, senior, sportif, etc.). Un footballeur peut ainsi perdre jusqu’à 4 litres pendant un match. Pour prévenir la déshydratation, il doit donc boire avant, pendant et après l’effort. Attention, 50% des adolescents et 30% des adultes consomment moins d’un litre de boissons par jour.

Doit-on boire davantage en été?

Oui, sans équivoque. Nous transpirons davantage, il faut donc apporter l’équivalent en eau à notre corps. En période de canicule, gardez en tête ce repère: boire 2 verres toutes les heures. Même si vous n’avez pas soif. Un conseil que doivent notamment suivre les seniors, dont la sensation de soif diminue avec l’âge, alors que les besoins en eau, eux, ne varient pas.

Peut-on boire à table?

C’est même fortement recommandé, contrairement à une idée reçue, boire à table n’altère en rien la digestion. D’ailleurs l’essentiel des apports en eau a lieu durant les repas. Il faudrait donc multiplier les occasions de boire pour atteindre le seuil nécessaire à sa santé (1,5 litre). Et tout cela avant d’éprouver une sensation de soif, qui est déjà un signe de déshydratation. Et, contrairement à l’adage, il faut boire sans soif. Un simple filtre anti-tartre permettra de filtrer les impuretés dans l’eau servie à table.

Que boire?

De l’eau, bien sûr. De source, minérale ou du robinet. Mais on trouve aussi de l’eau dans les aliments que nous mangeons (20% de nos besoins quotidiens). Dans les jus de fruits et nectars, composés de 82 à 89% d’eau; dans les boissons rafraîchissantes sans alcool (gazeuse, énergisante, diététique de l’effort…), qui en contiennent entre 88 et 99,5%; ou encore dans les boissons chaudes comme le chocolat. Pour atteindre les 1,5 litre à 2 litres quotidiens nécessaires, on peut varier les plaisirs.

Attention aux faux amis. Le thé, le café, les boissons alcoolisées, sont diurétiques et font perdre davantage d’eau qu’ils n’en apportent. Si vous en buvez, il faut boire la même quantité d’eau pour compenser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *